Cuustomer | Fondateurs: l'origine du succès?
04/12/2019Sébastien Deletaille
  • #Co-Founders
  • #Success
  • #Growth

Fondateurs: l'origine du succès?

[object Object][object Object]
Interview de
Sébastien Deletaille - CEO @ Medispring

Diplômé de l'école de la Solvay Business School, Sébastien Deletaille a commencé sa carrière chez McKinsey & Company. Il a ensuite co-fondé la société Riaktr (aka, Real Impact Analytics), une des plus importances scale-ups en Belgique. Il est aujourd'hui CEO de la société Medispring.

À votre avis, quelle est la plus grande cause d’échec des entreprises à haut potentiel. Dans 65% des échecs, c’est les conflits entre cofondateurs.

L’origine du succès ? Les cofondateurs sont vraiment l’essence même de la croissance d’une entreprise. Idéalement ils ont besoin d’être complémentaire en compétence. Ils doivent partager la même vision d’avenir de la structure, et ils doivent être prêt à accepter les différences entre eux et les différences entre tous les autres membres qui vont devoir rejoindre la structure

Comment trouver ses co-fondateurs ? En théorie, les gens vont dire c’est simple : il suffit que j’aille sur des forums, il faut que j’aille à des meet-up et je vais rencontrer quelqu’un aléatoirement qui a des compétences sur papier qui sont complètement différentes des miennes. Ca ne marche pas comme ça en réalité. Dans la majorité des cas, les cofondateurs sont des personnes qui ont travaillé ensemble dans une structure, parfois même une scale up, ou un grande entreprise avec des compétences différentes. Ils se sont dits ensemble, on démissionne et on va lancer une nouvelle boite.

Pourquoi faire un pacte d’actionnaires ? Un des conseils que je donne souvent à des jeunes entrepreneurs, c’est de faire un pacte d’actionnaires au moment où vous lancez la boite avec vos cofondateurs. Ce pacte d’actionnaires, un peu à l’image d’un contrat de mariage, va développer toute une série de scénarios, des scénarios qui sont désirables, des scénarios qui sont plus conflictuelles, et va établir un cadre de comment nous allons nous comporter dans ce type de scénarios. Si quelqu’un veut quitter l’aventure, comment est-ce qu’on rachète ses actions, si quelqu’un veut racheter les autres, par quel mécanisme on valorise l’entreprise ? Si quelqu’un rentre en concurrence avec l’entreprise, comment régir ses actions ? Ce pacte d’actionnaires est un excellent investissement pour tous cofondateurs.

L'importance du conseil d'administration Le Conseil d’administration, c’est un organe de gouvernance qui est extrêmement déterminant par rapport à l’avenir d’une boite. En tant que fondateur votre objectif c’est d’essayer d’avoir un maximum d’alignement entre les désirs des actionnaires, les profils dans le Conseil d’administration et votre rôle en tant que fondateur, CEO et l’ensemble de votre équipe de direction.

Comment former son conseil d’administration ? il s’agit d’avoir des personnes qui ont soit des compétences d’investissement, des professionnels de la gestion des entreprises tech ou alors d’inviter des indépendants, des indépendants qui ont une incroyable envergure, qui vont être capable de nous suivre pendant plusieurs cycles de croissance.

Le conseil d’administration, un truc de grandes boîtes ? Absolument pas. Avoir un CA c’est une question de gouvernance, vous en tant que fondateur/CEO, avec qui est ce que vous pouvez partager l’avenir de la boite, ou est-ce que vous pouvez vous faire challenger, dans quelle arène, est ce que vous avez envie de faire rentrer des personnes qui ont une expérience qui peut accélérer votre croissance. En fait avoir un CA plus tôt, c’est un gage de bonne gouvernance. C’est dans l’intérêt long terme de votre structure.

Faut-il rémunérer ses administrateurs ? Vous en avez vraiment deux types, certains vont jouer ce rôle de manière bénévole parce qu’ils vous soutiennent, ils ont bien très bien réussi dans leurs vies, et que toutes formes de rémunérations ne changera pas leur situations financières. En réalité, l’immense majorité des administrateurs indépendant doivent être rémunéré, c’est une question de prix de marché, c’est une question d’envie et c’est une question de ce que vous pouvez vous permettre. Lorsque vous n’êtes pas en mesure de rémunérer un administrateur à hauteur de sa valeur de marché, n’hésitez pas à éventuellement l’inviter à rentrer au capital de la structure et qu’il ait donc éventuellement un jeton de présence plus faible en échange d’une participation de votre equity.

La discipline du reporting

Une des raisons principales pour lesquels j’aime mettre en place un CA, c’est la discipline que ça apporte à mon rôle de CEO, avec un conseil d’administration, à chaque CA je dois préparer un reporting qui couvre l’ensemble des facettes de la structure, que ce soit les dernières nouvelles commerciales, la situation financière, l’avancement du produit. Cette discipline du reporting, elle me permet d’être un meilleur CEO.

Être riche ou être roi ? En tant que fondateur vous allez être confronter à un dilemme, est-ce que je partage mon equity ou non, et honnêtement y a pas de bonnes réponses, c’est une question d’idéologie, certains aiment être les rois à bord, ils veulent garder l’ensemble du contrôle et vont s’entourer de personnes avec qui ils doivent partager peu ou pas d’equity. Et d’autre vont être dans une dynamique, où ils vont se dire, pour grandir plus vite, pour augmenter mes chances d’avoir un succès financier, il faut que je sois en mesure de partager mon equity avec des investisseurs ou avec d’autres professionnels qui vont faire grandir la structure. Choisissez ce qui vous convient.

Dernier conseil Un conseil pour tout CEO d’une boite à haute croissance, c’est d’apprendre à recruter, c’est de continuellement être entouré par ces profils qui correspondent aux prochaines étapes de votre boite. Détecter leurs caractéristiques et essayer de les retrouver dans des nouveaux candidats.

loading