12/09/2018Vincent Geortay
  • #Voiture de société

Leasing, achat ou renting pour votre voiture de société : quels avantages et inconvénients ?

Vincent Geortay
LinkedIn Link
Article par
Vincent Geortay - Copywriter @ Calliscribe
Publication12/09/2018

L’achat de votre voiture de société

Vous ou votre société êtes propriétaire de votre véhicule de société. Le financement s’effectue souvent via un crédit. D’un point de vue comptable, la voiture de société sera reprise à l’actif de votre bilan, avec un amortissement sur 5 ans. Les intérêts du crédit sont considérés comme des charges, et donc hors bilan.

Avantages

  • Contrairement au leasing et au renting, vous ne payez pas de TVA sur les intérêts de votre financement.

Inconvénients

  • La présence de l’investissement au bilan réduit votre ratio de financement.

  • Vous ne pouvez pas réduire la période d’amortissement sans l’accord de l’administration.

  • Vous payez la TVA sans étalement possible sur la période d’amortissement.

Le leasing, une location avec une option d’achat réduite

Comme le renting, le leasing financier du véhicule de société est une location avec option d’achat. Ici, le montant de cette option doit être inférieur à 15 % de la valeur d’acquisition. Le leasing est repris à l’actif du bilan, sauf les intérêts qui sont des charges. L’amortissement s’effectue sur 5 ans.

Avantages

  • Vous pouvez étaler le paiement de la TVA sur la durée de votre contrat de leasing.

  • Vous ne payez pas de TVA sur la valeur résiduelle de votre voiture de société.

Inconvénients

  • Vous ne pouvez pas réduire la période d’amortissement sans l’autorisation de l’administration.

  • Vous payez de la TVA sur les intérêts liés au financement de votre auto, car elle s’applique à la mensualité globale.

  • La présence au bilan réduit votre ratio de financement.

Renting : Plus de flexibilité pour le financement de votre véhicule de société

A l’instar du leasing, le renting financier est une location assortie d’une option d’achat, dans ce cas-ci supérieure à 15 % de la valeur d’acquisition. Le renting est une charge et l’investissement n’est donc pas repris au bilan de votre entreprise.

Avantages

  • Vous pouvez réduire la période d’amortissement sans négocier avec l’administration et payer une première mensualité plus importante.

  • Votre ratio de financement reste stable, car votre investissement n’est pas repris à l’actif du bilan.

  • Vous pouvez étaler le paiement de la TVA sur la durée du contrat de renting.

Inconvénients

  • Vous payez de la TVA sur les intérêts, car elle s’applique à la mensualité globale du renting.

Le saviez-vous ?

Le calcul du taux de déductibilité de votre voiture de société change en 2020, avec dans beaucoup de cas un résultat moins favorable… Une période d’amortissement réduite pour une auto acquise maintenant peut donc s’avérer fiscalement intéressante. Le calcul de l’Avantage de Toute Nature (ATN) reste pour sa part identique.

Le renting et le leasing opérationnel : la formule all in pour les fleet managers

La version opérationnelle du leasing et du renting est généralement prisée par les fleet managers. Le leasing et le renting opérationnel couvrent d’autres frais et services que le financement de l’auto : assurances, entretiens et réparations, taxes… Les fleet managers peuvent donc très précisément budgéter le coût de leur flotte automobile, car la mensualité préalablement fixée et englobant l’ensemble des services est fixe.

Avantages

  • Gestion simplifiée pour les fleet managers.

  • Coûts maitrisés et prévisibles.

Inconvénients

  • Si vous roulez peu, cette formule peut être plus onéreuse.